top

Biographie

Esther GutmerDe Bruxelles à Bombay, en passant par Anvers, Genève, Saint-Tropez et Knokke-le-Zoute, les intérieurs d’Esther Gutmer perpétuent un certain art de vivre, une culture et un consensus du bon goût. Même si ses penchants intimes l’entraînent plutôt vers un style aux accents anglo-saxons. Avec l’ouverture internationale d’une infatigable voyageuse.

En vingt-cinq ans de métier, Esther Gutmer a réussi à conquérir une place enviée dans le monde de la décoration haut de gamme.

Souvent lié à celui de Ralph Lauren, son nom a longtemps été apparenté à une esthétique classique anglo-saxonne et à des décors au luxe ostentatoire.

Cette affinité, elle la doit sans doute à son séjour aux États-Unis où elle a appris le métier d’architecte d’intérieur et découvert les collections maison du styliste new-yorkais Ralph Lauren.

Débarquant de sa Belgique natale, elle décèle dans la vision du créateur américain une véritable révolution dans la projection de mises en scène et la prise en compte du facteur humain dans l’architecture d’intérieur. Ralph Lauren, apportait à l’art de la décoration la poésie de thèmes comme la vie de château, la chambre de l’écrivain, la cabane du pêcheur… C’est ainsi que dès son retour en Belgique, en 1986, Esther Gutmer devient le distributeur exclusif des collections Ralph Lauren Home.

Elle ouvre sa première boutique au Sablon avant de s’établir boulevard de Waterloo. Dès cette époque, elle oeuvre également comme architecte d’intérieur indépendante. Très marqué par son apprentissage outre-Atlantique, son style revêt tout d’abord un caractère typiquement anglo-saxon. Elle affectionne le mobilier anglais ou américain en acajou, défend l’idée du cottage, de la maison de campagne ou de la cabane du pêcheur avec une fenêtre ouverte sur la Nouvelle-Angleterre.

Puis, les voyages se succédant, son imagination s’inspire de nouveaux horizons et se nourrit d’influences internationales, des créations et des tendances observées dans les lieux parcourus, jusqu’à trouver sa propre orientation. Elle y intègre ses souvenirs et affinités personnels, les matériaux nobles, les antiquités, les meubles de famille, l’art ethnique et contemporain. Elle accorde une importance toute particulière aux volumes qu'elle veut sobres, à la lumière et à la manière dont celle-ci affecte les espaces.

Aujourd’hui, elle dirige une équipe d’une dizaine d’architectes et architectes d’intérieur. Tenant à accompagner les chantiers dans les moindres détails, elle se repose sur la menuiserie de son entrepreneur de mari, le 3e Bureau. Cuisines, salles de bain, bibliothèques, dressing et tout autre caprice d’organisation spatiale sont conçus et exécutés sur mesure. Tirant aujourd’hui les leçons de sa longue expérience, Esther a pu prendre la mesure de l’évolution des goûts, des modes de vie, des attentes du public. Les nouveaux matériaux et les techniques de pointes sont intégrés à sa réflexion sur l’aménagement contemporain. Ainsi, à l’affût des tendances de son époque, sans renier la veine classique dont elle est issue, Esther Gutmer continue de siéger au cénacle des décorateurs belges les plus en vue de son temps. Avec une élégance et une féminité qui se lisent dans la moindre de ses réalisations.